Jeudi 30 Mars; la sortie Combe Est des Sarradets n'attire pas grand monde, le mauvais temps annonçé surement, une seule personne qui se désistera le vendredi après midi auprès de laurent.

Il m'appelle en fin de journée après avoir pris une énième fois la météo et me propose de changer de destination, il va faire meilleur en espagne coté Sud du tunnel de bielsa, pourquoi pas ?

Il n'a jamais fait le Cotiella, ça peut être une bonne option, banco.

Samedi matin, direction Piau, au parking à 9h, du brouillard, on ne voit rien.. On va rester là! Allons en direction du tunnel, on verra, arrivé coté Nord, la visibilité est bonne le vallon de l'Aiguillette est partiellement en neige, il y a une voiture au parking. Après 1/2 h de portage nous chaussons et en montant nous repérons une pente qui monte directement au pic de L'Aiguillette qui se redresse les 100 derniers mètres à finir en crampons. Nous chaussons les skis 10 m sous le sommet à cause du vent et profitons d'une neige tout juste décaillée tout le long, il est midi, nous mangeons  à la voiture. Puis direction, le village de Saravillo, arrêt café devant le péage ( 5€) obligatoire qui nous monte par la très longue route forestière au refuge de Lavasar, sommaire mais très propre. Il est 14h, nous avons largement le temps de faire une petite balade à l'Ibon de Plan, superbe endroit à 20mn de marche, au retour , apéro qui s'éternise..Coucher de soleil de folie, repas, dodo.

Au matin, une petite couche de neige de 3 cm, direction le Cotiella par les aiguilles de Lavasar, après un portage d'une heure, nous chaussons un peu après la forêt, et de vallon en vallon, nous arrivons au plateau de Las Brujas ( des Sorcières), massif calcaire de toute beauté, il faut juste déchausser pendant une 50m de mètres après le col de La Pala del puerto, le Cotiella est encore loin, il fait beau mais le vent nous arrêtera a la Coladeta de Las neiss 2713m, la face finale du Cotiella est sèche, le vent ayant fait son oeuvre.

Nous sommes seul dans le massif, la neige n'est pas encore complétement décaillée, mais le plaisir de skier au soleil avec la Frontière en face de nous ou les nuages sont bloqués nous ravit.

Les virages s'enchainent jusqu'au plus bas du plateau, pour remonter au premier col, les sorcières ayant entretemps rempli de neige une combe que nous n'avions pas vu à l'aller..

Il faut remettre les skis sur le dos pour le passage de la forêt et à 16h sommes à la voiture, heureux de cette magnifique sortie dans un cadre fantastique.

Aun tunnel Nord, nous retrouvons les nuages et la pluie qui nous accompagnerons jusqu'à Toulouse.

Les Photos, ici: https://photos.app.goo.gl/N23pgNczasEcEHxg9 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Essential
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, vous ne pouvez pas les désactiver.
Affichage
Accepter
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner