Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ci-joint photos et CR d’un stage international d’escalade et alpinisme en Ariège , du 6 au 11 juillet 2022 ..

Photos complètes sur :

https://photos.app.goo.gl/p8c2TF1sdR1QKrhL6

Si on résume en qq lignes ..

  • 13 jeunes français (de 12 à 18 ans) de l’école d’aventure CAF Toulouse
  • 13 étrangers : 4 lituaniens ; 4 letoniens, 1 roumain, 1 espagnol ; 3 maltais (de 16 à 28 ans)
  • 6 stagiaires en formation initiateurs alpi TA le WE des 9 et 19, ce qui a permis d’amener et encadrer les jeunes dur de belles courses
  • 5 jours de beau
  • Grandes voies à Orlu (11 L) ; à la Madelon (5 L, descente en rappel), arête au petit rulhe, dry tooling, canyoning
  • Valse des encadrants
  • Bp de moments d’échanges entre les jeunes,
  • Qq pb de taxi
  • Gestion at home, style auberge espagnole, des arrivées et départs des jeunes étrangers entre le 4 et le 15 juillet..
  • Je suis rincé..dodo

Etc etc

C’est le dernier stage été que j’organise, Pierre et Estelle prendront la main en juillet 2023.. Manu gérera celui de toussaint et celui de Paques, je gérerai encore pour 1 année ceux de cascade de glace NOEL 2022 er février 2023..Après repos, je serai présent comme encadrant pour faire un biseau avec les (jeunes) encadrants prenant le leader ship..

Bibi

Sinon en suivant  le CR de Quitterie, CAF Toulouse, 15 ans

 

Compte rendu du stage
Jour 1 :
Nous nous sommes retrouvés au parking Jules Julien à 10h. Une fois tous les sacs
chargés, les voitures ont pris la route vers l’Ariège et sont arrivées vers 12h aux
Cabannes.
Nous sommes allés à la salle d’Auzat en raison de la pluie. Certains ont travaillé les
manips : le rappel, des simulations de grandes voies notamment pour les
internationaux. Le reste du groupe à pu grimper en tête et en seconde.
Le soir nous avons pu manger des pâtes bolognaise en compagnie du groupe espoir
occitanie n°1, qui faisait également un stage en Ariège.
Jour 2 :
Le groupe s'est divisé en trois parties:
Une première équipe composée de Domas, Tristan, quelques Lituaniens et autres
internationaux est partie à Sibada vers Niaux en compagnie du groupe espoir
escalade Occitanie n°1. Vols et grimpe en tête ont été au rendez vous pour eux.
La seconde équipe, composée de Estelle, Ulysse, Gaspard, Guilhem, Loïc H, Inès,
Mathilde, Zélie et Zélie J est allée au secteur Papi de Calames pour faire des
simulations de grandes voies et de rappels.
Une troisième équipe, avec Guilhem, Quitterie, Manu, Pierre, Ludmila, Quentin,
Ferdinand, Bibi et quelques internationaux est partie faire des grandes voies à
Calames, jusqu'au sommet pour certaines cordées. Heureusement la température
est restée agréable et tout le monde a pu grimper en tête.
La journée de grimpe s'est terminée au secteur des grottes avec des voies en
moulinette dans le sixième degré.
Le soir, nous avons mangé des saucisses et des haricots verts avec le groupe
espoir. Pour célébrer l’anniversaire d’Alex, nous avons pu déguster des bûches
glacées et de la glace .Jour 3 :
Jour 3:
Un premier groupe composé de neuf français, quatre Lettons, de Manu et Estelle est
allé à La Madelon pour faire des voies de plusieurs longueurs au-dessus de l’étang
de Soulcem.
Le second groupe est allé faire des voies d’une longueur et du terrain d’aventure à
Auzat au secteur du phare. Ils ont appris à poser des coinceurs et des friends, à
grimper en TA et ils ont pu faire de la couenne.
Le soir, au menu : purée et knakis
Jour 4:
Tôt le matin, quelques jeunes ont pu profiter d’un entraînement physique à base de
gainage et d’abdos avec comme coach Bibi.
Puis une équipe très motivée de quelques jeunes et Bibi a décidé d'aller au parking
de Lordat essayer d'équipes 2-3 voies de dry tooling. Le dry tooling est un mélange
d'escalade et de cascade de glace, il consiste à utiliser les crampons et les piolets
sur le rocher. Tout d'abord il a fallu débroussailler le bas des voies pour accéder à la
paroi. Après avoir fait chauffer les scies et les sécateurs, Bibi nous a montré
comment installer des spits avec le perforateur. Quelques sections du mur ont été
choisies puis des relais ont été installés. Ensuite nous avons pu nous assurer sur
des cordes fixes pour débroussailler et faire tomber tous les cailloux qui bougeaient
à l’aide de marteaux et de la barre à mine. Un long et physique labeur. Au total nous
avons pu nettoyer trois sections grimpables. Pour finir Bibi s’est chargé de tracer
deux petites voies à l’aide du perfo, nettoyant et ajoutant des prises. Tout le monde a
pu les essayer en moulinette puis il fut l’heure de ranger tout le materiel et de rentrer.
Pendant ce temps, le reste des jeunes du Caf ado et quelques encadrants étaient
partis à quelques minutes du parking faire de la couenne sur les rochers de Lordat.
La dernière partie des stagiaires, les internationaux, est allée faire une course
d’arête au Rhules, encadrés par les stagiaires initiateurs TA, une première pour
beaucoups.
Le soir, nous avons mangé du riz et des grillades.
jour 5 :
Un premier groupe est allé faire des grandes voies à la dent d’Orlu, avec comme
cordées Loïc H, Guilhem C et Juljia dans Aytolé, Alexis et Bruno encadrants des
stagiaires internationaux dans Petite carie, Tristan encadrant deux stagiaires
internationales et trois jeunes français en cordée autonome étant dans fleur de
Rodho. Tout le monde est arrivé au bout 10 ou 11 longueurs, à 2222m d’altitude.
Un second groupe est allé grimper au contrefort de La Madelon pour faire des voies
de plusieurs longueurs.
Le soir, au menu : pizza, pâtes, bolognaise et les restes.
Jour 6:
Après avoir frotté les cuisines, balayer le sol, ranger les chambres, toutes les
voitures sont parties en direction d'Auzat au secteur Montcalm. Certains ont grimpés
en moulinette, d'autres en tête sur le granit d'Auzat. Peu de temps après il était déjà
temps de partir faire du canyoning pour tous les internationaux et quatre jeunes. Ils
ont pu profiter de la fraîcheur du Marc enchaînant sauts, rappel, tyroliennes et
toboggan. Tout le monde est rentré aux Cabannes pour se dire au revoir et une fois
les sacs chargés, toutes les voitures ont mis le cap sur Toulouse.