Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Ni Soum des Salettes ni Lenquo de Capo, mais...

Jeudi soir, François prend les inscriptions pour la sortie «Débutant==>Initié de dimanche, au Soum des Salettes.

Le but est de confirmer:

-un rythme d'ascension correspondant au niveau Initié, soit 350 m/h sans les pauses.

-une certaine rapidité d'exécutions des manips (peautage et dépeautage, mise en place des couteaux, passage de la montée à la descente... (enfin tout ce qui est chronophage lors d'une sortie de ski de randonnée!!)

-une sortie de 800 m dans la journée (jamais réalisé encore par la moitié du groupe)

Dimanche matin, nous nous retrouvons à Piau-Engaly.

Le message est bien passé, tout le monde est prêt dans le quart d'heure qui suit.

Après vérification des DVA, Xavier mène le groupe, puis Ghiles prend le relais dans la première pente tandis que Francesco et François affinent la conversion.

Première courte pause avant de rejoindre le pied du Port de Campbielh.

La trace de Ghiles est régulière, la neige à peine décaillée porte bien et permet à chacun d'avancer à un bon rythme.

Après une dernière pause sous le col, Xavier reprend la tête tandis que je reste un peu en retrait avec Francesco et des skis un peu grands pour lui.

Nous voici tous réunis au Port de Cambieil à 2596 m où chacun se restaure rapidement car le temps change.

Le Soum des Salettes est dans les nuages, changement de programme et plan B, direction la cabane de Sausset.

Nous enchaînons de belles courbes sur une magnifique moquette, un vrai régal et remontons en une heure les 400 m qui nous séparent du col avant de rebasculer vers Piau.

La neige est toujours aussi agréable à skier alors après un bref conciliabule nous repartons pour une nouvelle ascension de 300 m.

A 16 h, nous dépeautons une dernière fois pour l'ultime descente de la journée. Vers 2100 m, nous retrouvons le sable mélangé à la neige de printemps. Les coups de freins sont brutaux et inattendus, de larges fissures apparaissent dans le manteau neigeux, la prudence est de rigueur.

Nous rejoignons la piste du Badet puis le fil neige et enfin le parking. Il est 17 h et grand temps d'aller arroser cette belle journée. Au bistrot, les sourires font plaisir à voir; le niveau Initié est à portée de spatules.

 PS : Au final les appareils divers et variés annoncent entre 1560 m et 1620 m de dénivelé positif.

Ont participé: Francesco, François, Ghiles, Michelle, Oscar, Philippe et Xavier

https://photos.app.goo.gl/sx3Ex9qzQX5pVYEz5