Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

HandiCaf : la Communauté Atypique Farfelue au ski

 

Date : Samedi 15 et dimanche 16 janvier 2022

Bénévoles : Philippe, Lola, Joël, Claire et Alex

Participants :Nicolas B., Guillaume, Vivian, Benjamin, Simon, Margot, Jérémie, Thomas V., et Nicolas W.

 

Samedi

C’est un exploit, nous sommes parti en avec 10 min d’avance !

Après avoir récupérée Claire sur le parking du décathlon de Foix et fait notre traditionnel pause pt-dèj. Nous voilà en route pour la station d’Ascou Pailhières. Enfin en route, très certainement, mais dans quelle direction car nous avons Claire comme co-pilote et la destination reste incertaine.

De nouveau sur le bon chemin, nous devons affronter le montage des chaînes… Comment dire… OH PUTAIN ! C’est après 45 min et avec l’aide de Philippe que nous repartons pour retrouver la route sèche environ 20 m après et le goudron qui nous accompagnera jusqu’à la station tout comme le bruit des chaînes nous amenant à nous poser quelques questions sur le montage de celles-ci. L’arrivée au gîte se fait un peu en catastrophe car il nous reste que 45 min pour manger, équiper tout le monde, récupérer les forfaits avant le cours de Simon et Margot. Ces derniers étant partis, c’est au tour du reste du groupe de chausser ses skis et d’aller affronter la piste bleue en haut de la station avec les télésièges. Nous sommes assez étonnés, après un an sans ski pour cause de COVID, le niveau est toujours là et les jeunes sont toujours aussi à l’aise sur les pistes. Ceux-ci se permettant même de faire des réflexions sur les techniques de nos bénévoles. Après 4 descentes, nous récupérons Simon qui a apprécié son cours et pressé de nous montrer ses progrès ainsi que Margot heureuse d’avoir pu expérimenter la vitesse sur ses skis (sans la contrainte du freinage qui lui était assuré par la monitrice soit dit en passant). Simon laisse la place à Lola pour son cours et part avec les autres sur le haut des pistes. Pendant ce temps, Margot laisse la place à Benjamin et Nico W pour leur cours collectif et rejoint Guillaume pour faire de la luge. Les descentes s’enchaînent et les chutes également… Nous citerons Nico B (qui déchausse), Benjamin (qui déchausse aussi), Nico W. (qui préfère se jeter au sol pour s’arrêter et qui attend pour qu’on le relève), Jérémie (qui nous a fait une petite frayeur en rentrant en collision avec une jeune fille), Vivian et Philippe (attirés par les sapinettes font une belle sortie de piste)… Nous parlerons du cours de Lola un peu plus bas. En attendant, direction le poste de secours pour la jeune fille et Jérémie qui semble avoir mal à la jambe. Pour la jeune fille ça sera 2 points de suture sous le menton et pour Jérémie la pommade magique à l’arnica. Après cet intermède, nous reprenons pour profiter de la fin de l’après-midi. C’est à ce moment là, perchés sur notre télésiège, que nous apercevons Lola quelque peu en difficultés sur son snowboard. Malgré nos appels répétés, Lola nous tourne le dos, nous ignore et nous montre ses fesses. Par la suite, elle nous a dit qu’elle ne nous avait pas entendu… mais nous sommes encore un peu sceptique…. L’après-midi s’achève à 16h30. Une partie du groupe est déjà avec Philippe dans la salle commune qui nous est réservée pour un petit goûter bien mérité. Nous récupérons les clés des chambres, les douches s’enchaînent et c’est déjà l’heure du repas que nous avalons avec appétit. Tout d’un coup, le noir se fait… Coupure de courant ? Fin du monde ? Apocalypse ? Nooonnn juste l’anniversaire de Simon. Vers 20h30, les jeunes prennent la direction de leur chambre, les dents et au lit. Pour les bénévoles, c’est l’heure du compte-rendu. Il est 22H38 nous clôturons cette première journée.

 

Dimanche

Grasse matinée avec un réveil à 7h00 pour les bénévoles et 7h30 pour les jeunes. Après un copieux petit dèj, direction équipement et pistes. Margot avec Pierre son moniteur, Thomas, Benjamin, Nico B, Simon et Jérémie partent avec en navette pour le haut de la station pour voir le monde de haut. Reste Vivian, Nico W., Guillaume qui rejoignent la piste de luge. La matinée se déroule sans grosse chute jusqu’à ce que Benjamin se déconcentre à la vue de son père et ne choie de tout son long et déchausse en bas des pistes. Benjamin ne se relevant pas, Mikael le secouriste arrive. Benjamin qui trouve que sa technique de l’évaluation de la douleur n’est pas à son goût, se lance dans une explication sortie du documentaire « c’est pas sorcier » sur le fonctionnement de la rotule. Verdict, tout va bien, Benjamin se relève. Il est temps de rendre le matériel.

Après une matinée bien remplie et riche en fou rire, les estomacs crient famine. Direction la cafétéria. Mais l »aventure ne se termine pas là, il faut encore réajuster les chaînes… Encore une fois OH PUTAIN !!! Cette fois-ci c’est Joël qui s’y colle. Après 50 min d’acharnement, nous sommes enfin près à charger le véhicule. Nous prenons la route… pour Toulouse… ah non Alex décide de prendre la direction de l’Andorre… Sommes nous surs d’arriver à 17 h ??? Vous le saurez bien assez tôt.