Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Capture décran 2021 06 11 à 20.18.17Voilà un weekend qui s’annonce super. On est censé partir dans Excelsa veille sur toi (pic d’Artouste), 9 longueurs équipées en montagne. Seulement la météo… pas folle…

Les encadrants cherchent un plan B et vendredi midi, Alexis annonce un départ dans le Caroux pour aller faire du TA. Pas mal comme plan B !!
Départ 6h30 samedi matin de la Cité de l’espace. Malgré le réveil matinal, tout le monde est super motivé. A l’image du week-end ,c’est pas mal organisé, on rentre à 6 dans la voiture. Après quelques discussions sur pleins de courses des Ecrins (ça fait rêver), on commence à regarder quoi faire dans le Caroux. Il y a quand même pas mal d’idées…

On passe ensuite au gîte déposer les affaires, puis on monte en voiture jusqu’aux gorges d’Héric.
Petit tri du matériel au parking entre cordées - Sophie et Alexis, Marie-Loï et moi, Ferdinand et Bénédicte - puis c’est parti pour une petite demi-heure d’approche au milieu de ce petit paradis qui nous donne déjà l’envie d’une baignade. On arrive au pied de la voie Desmaison à la tour Carrée d’Aval qui commence par un mur vertical de 5 mètres en 5 ; pas facile pour l’échauffement ! Surtout, que c’est ma première grande voie en TA et que je vais grimper en réversible avec Marie-Loï… La longueur finit plus facilement jusqu’à un relais sur arbre. Puis, une longueur facile nous mène sous le fameux dièdre avec un ou deux pas de 6a. Presque la plus belle longueur du week-end !! Une dernière longueur de 50 mètres en 5, sur l’arête avec pas mal de tirage nous amène au sommet où nous prenons le temps de manger un peu. On décide de refaire une autre voie, car il n’est pas si tard.

On descend grâce à un premier rappel, puis un peu de marche dans un ravin et on arrive en haut d’un dernier rappel qui nous ramène quasiment au départ de la voie. On descend sous le soleil jusqu’au pied de la tête de Braque pour notre deuxième voie, cette fois-ci à l’ombre. Ferdinand et Bénédicte partent sur l’arête pour grimper en réversible (première grande voie en TA en réversible aussi pour Bénédicte!) ; Sophie, Alexis, Marie-Loï et moi, on part dans la Directe. Les quatre premières longueurs ne sont pas très difficiles avec un 5+ presque gratuit et quelques broches. Par contre, un petit pas trop à gauche et comme dirait Marie-Loï : « c’est pas du 5 là ! ». Après, on rejoint l’arête et une longueur de 3+ nous mène sous la dernière longueur en 6a dans laquelle Alexis, puis Marie-Loï se lancent en tête. Grosse ambiance avec le vent sur l’arête et pas mal de gaz dans le pas de 6. Il faut tirer sur les bras et faire attention aux quelques rochers pas stables du tout mais c’est magnifique !! Une bonne pause au sommet, puis c’est la descente là aussi 2 rappels puis de la marche, qui achève de nous fatiguer. Alexis et Sophie descendus plus tôt se sont posés dans un petit coin paradisiaque pour nous attendre. Alexis a même eu le temps de se baigner !!


Capture décran 2021 06 11 à 20.15.19Après retour au gîte où l’apéro nous attend. Le repas est super : pâtes carbonaras, quantités parfaites et surtout on partage un super moment. Par contre, on ne tarde pas trop à aller se coucher parce que presque tout le monde est crevé…

Le lendemain matin, on ne se presse pas on part un peu après 8h30 du gîte direction la Grande paroi d’Arles. On opte pour La Bien Nommée. Il y a marqué TD sur le topo, ca fait impressionnant quand même ! Surtout quand on est arrivé en bas, c’est 100 mètres vertical mais c’est magnifique. Bénédicte décide de ne pas se lancer ; Ferdinand vient donc avec nous pour attaquer cette très belle voie. J’ai fait la première longueur en 4+ en tête, mais je ne le sens pas du tout pour les 5+ et Marie-Loï a un peu mal au bras, donc Ferdinand va tout faire en tête pendant que Alexis et Sophie grimpent en réversible. Les longueurs sont verticales ; l’ambiance est énorme et les longueurs superbes sur un rocher excellent ! On a même des relais super conforts. La dernière longueur est la plus technique, mais aussi la plus jolie à mes yeux, avec une petite dalle et un pas pour traverser sous un surplomb. En plus, comme récompense un vent énorme nous attend au sommet avec Ferdinand, Alexis et Sophie. Une petite photo et on descend retrouver Bénédicte au hameau de La Fage à côté de la rivière qui nous raconte le bon repas qu’elle a mangé (un wok de thon à la thaïe, à l’Igaçu Café à Colombières-sur-Orb), ça donne envie ! Puis, c’est la petite baignade avec Ferdinand, courageux, qui saute le premier à l’eau. 15°C d’après l’expert qui n’ira même pas se baigner en entier ! Après, c’est enfin le moment de manger au soleil et de profiter dans ce cadre magnifique au soleil avec presque personne pour un endroit aussi joli ! Puis, on retourne à la voiture, on trie le matos et direction Toulouse pour mettre un terme à ce super week-end !

Encore merci à tout le monde : Alexis, Sophie, Ferdinand, Bénédicte pour votre sympathie
et votre confiance et Marie-Loï pour m’emmener un peu partout dès que j’ai un week-end
de disponible !!

Tristan (club Jeunes & Ados), super content !

Voici les liens photos (franchement il faut les regarder !)  :
https://photos.google.com/share/AF1QipMy5O9yZNQtstMQmk8s8tLLMUHPY3M9eCaBcl76jqnpp-6vURxwzkmkK-VjAoU3-w?key=NGg3MXp1UXVQbFNIY29QVnRLeUhBNHd4QzVpOUxR

https://photos.google.com/share/AF1QipM3TSNDUSL1ZxQaPDPk-S-o3qN88eRLasSxvrl0UQyQmadAjQKcwnsAhmXcALySPw?key=WnMyb2pOUE44OFFBREVXSEdaLXdFMDkwT0hGakV3