Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Voici un compte rendu de la sortie ski-alpinisme du week-end 27 et 28 février 2021 :

Les sorties : deux sorties à la journée avec nuit au confortable gîte le Gypaète à Gavarnie. A l’origine, nous devions pour le samedi aller au Piméné et le dimanche entreprendre le tour sens horaire du pic Rouge de Pailla (d’où le gîte à Gavarnie). J’ai finalement choisi la face sud-est du pic de Cestrède pour samedi et une boucle dans le secteur de l’Ardiden, la météo nous ayant contraint à nous éloigner de la chaîne frontière annoncée plus perturbée.

Conditions d’accès : RAS, beaucoup de monde au retour avec le couvre-feu et la fin des vacances pour Toulouse

Météo :  nous aurons eu le printemps et l’hiver dans le week-end : conditions printanières samedi avec quand même un léger vent rafraîchissant vers le sommet et le retour de la neige rapidement en début de matinée de dimanche puis un temps changeant avec de belles troués de bleu ensuite mais toujours dans la fraîcheur.

Conditions de neige :  

  • pour samedi : neige de printemps avec la couche de sable bien visible. Neige portante sur fond dur avec les couteaux bien utiles par moment. Les zone en neige orange restent plus agréable à skier. Malgré la douceur, pas de neige pourrie. En revanche, sur les zones plates, neige croutée et présence de plaques dures. Pas de surprise, la neige est haute en versant sud : chaussage à 1800m
  • pour dimanche : chaussage plus bas, vers 1600m (nous sommes en versant nord). Petite couche de neige fraîche qui augmente assez vite et recouvre bien la neige orange. En pente raide orientée sud et sud-est, neige transformée reste ferme est recouverte par la neige récente le tout avec un excellent grip. En versant nord entre 2600 et 2200m, poudreuse légère improbable, parfois plus de 30cm, un régal. La neige récente devient vite collante dès l’apparition du soleil

Itinéraire emprunté samedi / pic de Cestrede :

Au départ du parking des granges de Bué, itinéraire classique :

  • portage de 400m jusqu’au-dessus de la cascade de Soutarra
  • remontée du long vallon plat de Cestrede
  • remontée de la face sud-est du pic de Cestrede, en louvoyant au milieu des barres : nous avons emprunté un petit couloir dans la zone de barre rocheuse altitude 2500m. Ce couloir qui est court mais raide (pente mesurée à 49° à l’inclinomètre) a donné lieu à une belle séquence de conversions
  • descente sensiblement par l’itinéraire de montée.

Total 15.9km/d+1560m avec un rythme soutenu notamment le portage avalé en 45min

Itinéraire emprunté dimanche :

Notre objectif initial était le pic d’Ardiden et pour la troisième fois pour moi, c’est raté : rapidement après la fin du portage, le ciel couvert a laissé place à  un relief bouché et la neige s’est mise à tomber drue. Décision prise rapidement de changer d’objectif, vers un secteur mieux abrité.

Au départ du parking des granges d’Aynis :

  • portage de 200m jusque vers 1600m
  • remontée du premier ressaut jusqu’au lac Lagues ; c’est là que la neige s’est mise à tomber ☹
  • changement de cap en direction nord-ouest jusqu’au-dessus du col de Bat Houradade.
  • la visibilité étant suffisante, descente sud jusqu’au fond du petit vallon dit Castet de Bat Houradade  par un beau couloir de 200m entre 35 et 40° en neige transfo parfaite.
  • La neige tombe encore mais le soleil nous gratifie d’une belle lumière. Nous remontons le vallon vers un couloir à droite de la Tuque de Bat Houradade
  • remontée du couloir (pente à 40°) d’abord à ski puis à pied. De plus en plus clair, la vue est saisissante sur le couloir qui nous attend et qui plonge sur le lac de Pène
  • descente remarquable du couloir dont la pente oscille entre 40 et 45° : un régal de neige transfo !
  • remontée au point 2445m puis sur la coupe en direction de la pointe nord des Agudes, vers un couloir qui me tentait bien. Hélas, rattrapé par l’horaire, arrêt au pied de ce couloir car il est 14h : maudis couvre-feu !
  • descente donc, d’abord jusqu’au lac de Lahazère puis en longeant l’aiguille de Lahazère pour rejoindre le vallon principal, le tout en poudreuse légère.
  • Poursuite de la descente cette fois en neige de printemps chouette à skier jusqu’à 1600m.
  • Portage, descente en « courant » pour un retour à la voiture à 15h

Total 16km/d+1650m de pur bonheur

Commentaire personnel :  un week-end mémorable avec deux journée rythmée par une météo bien très différente. Et finalement, le relatif petit mauvais temps de dimanche matin qui m’a contraint à revoir l’objectif nous a permis de découvrir un secteur vraiment magnifique dans une ambiance féérique de haute-montagne et de pratiquer un ski d’une rare qualité. Pour moi,  pas loin d’être la plus belle sortie de la saison, la montagne comme on l’aime !

Les participants :  Merci et bravo à Guillaume, Grégoire, Rémi S, Rémi B, Tanguy et Ludovic, plein de bonne humeur, de motivation et d’écoute, tous manifestement heureux d’être là. Encadrants : Carine et Alain

A bientôt

Alain

Lien vers les photos de samedi :

https://photos.app.goo.gl/EoJZfH9sbWmWqfbC6

 

Lien vers les photos de dimanche :

https://photos.app.goo.gl/irympPUYGtLzcFW28