Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Participants : Christophe, Camille et Laurent.

On se retrouve à 3 à la gare de Portet.

Par chance, on part avec 2 voitures pouvant emmener 3 vélos.

Cela réduira le nombre de transfert en voiture entre le départ et la fin de la traversée.

Arrivée au Port de Balès, on se prépare et on part vers le col coté 2025.

Puis porte les vélos au Mont Né.

Après une petite pause, on descend sur le col de Pierrefite où l’on peut voir un Cromlech.

On devait, initialement, rejoindre le pic du Lion.

En voyant le panneau du lac de Bareilles, on se dit et si on allait au lac ?

Ok d’ac !

On emprunte le sentier qui mène au lac en posant souvent le pied avec les nombreux passages rocheux.

Et là patatras, on rencontre plein de cafiste de Toulouse que l’on n’avait pas ou peu rencontré avec la fermeture du local CAF pendant le COVID.

Après 30 min de discussion (si,si,si !), on reprend le chemin pour arriver au joli lac de Bareilles.

Après la pause déjeuner, on repart en portant les vélos sur 300m de dénivelé pour rejoindre le col du Lion et par la suite la crête en passant par le port de Pinate.

On découvre des paysages grandioses ensoleillés où l’on peut deviner des sommets frontaliers.

On continue de suivre la crête pour redescendre sur Benqué dessus dessous sur un sentier technique qui passe bien avec un peu d’expérience.

On enchaine une montée raide au village de Saccourvielle qui réveille bien les muscles pour enchainer sur une descente plus technique avec quelques épingles à cheveux, « olé, olé », qui incite à poser pied avant de rejoindre notre point d’arrivée à la gare routière de Bagnères de Luchon.

Après avoir rangé les vélos dans la voiture, on retrouve notre point de départ au port de Balès.

Content d’avoir passé une bonne journée, on se promet de faire d’autres sorties du même genre.

Bonne semaine,

Laurent

Les photos :

https://photos.app.goo.gl/mMxqhpE1TKpZGDsq8