Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Météo :

- pluie/neige, avec limite pluie neige à 1500m

- vent secteur ouest, 10km/h à 2000m

Neige et course:

- Le BRA annonçait à 2000m: 20cm en Nord 

- risque avalanche 1 en secteur NO à NE.

- la chute de neige de la nuit et l'actuelle ont permis le dépôt d'uns couche de poudreuse de 5 à 10 cm selon les endroits. 

- Pour cause de pluie à 1500m, départ de la course au 2e parking de la station d'Ascou, à 1696m. On a eu une visibilité réduite à cause du brouillard au long de la course, variant de 20 à 100m. La course s'est donc faite à la boussole et à l'alti, avec un topo préalablement préparé. De la station jusqu'au col, puis, tour du pic de mounégou pour l'ouest, en restant sous la crête de mounégou, et enfin sommet.  A partir de 2000m, il y a eu une alternance de congères de neige poudreuse, avec des plaques de glaces. On a mis le couteaux dès 2100m jusqu'au sommet. De 2300 à 2600m, il fallait zizaguer entre les nombreux cailloux apparents. On avait prévu de faire la descente sur le versant E du tarbésou mais la visibilité était trop réduite, et le jour blanc rendait difficile la possibilité de s'engager sur ce début de pente raide. Des plus, après quelques pas en direction de cette descente, quleques formes laissaient deviner des corniches importantes. Le retour s'est fait par le même chemin qu'à la montée. A cause des nombreux cailloux sur le haut du sommet, nécessitant de faire un enchainement de virages sérrés, nous avons décidé de redecsendre avec les peaux et couteaux sur les skis, avec conversions amonts,  jusqu'à 2300m, au niveau des premiers bosquets de sapins. La suite de la descente vers la station était difficile à cause du jour blanc, et des nombreuses congères et/ou corniches, provoquant des ruptures de pentes jusqu'à  2m. Notre prudence a permis d'arriver au plat du pic de Mounégou (vers 2000m) sans encombre. Retour à la voiture par la piste.

- Bilan: très belle rando car on était dans un environnement hostile (vent, brouillard, neige et froid) qu'on a maitrisé, sans prise de risque.  Dans ce brouillard, le sentiment de sécurité apporté par le repérage par la boussole et l'alti était très précieux.

Photos:

- lien du dossier où les photos sont consultables (dossier qui devrait se remplir dans les jours à venir):

https://drive.google.com/drive/folders/1iROgKHkyuv1JW0k6MrvTkhrF-qNFmINO?usp=sharing

  Merci à José, Jean-Luc, Jérôme, Jules et Nicolas.