Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Présents Elie, Gaspard et Noé. Encadrement : Pierre et Ferdinand, accompagnés de Jean-Jacques.

Départ à 8h de Jules-Julien. Détour par Nailloux pour récupérer Ferdinand. Arrivée vers 10h à Notre-Dame du Cros (encore un petit détour à Caunes-Minervois à cause de travaux dans le centre du village).

Nous commençons par monter au secteur du Gendarme car Elie nous indique que l'accès à la gorge était totalement inondé la semaine précédente. Le temps de repérer des voies relativement faciles (5a/b) accessibles à tous et permettant aux meilleurs de s'échauffer, puis de s'équiper il est presque 11h.

Nous constituons 3 cordées - Elie-Noé, Gaspard-Ferdinand, Pierre-Jean-Jacques - pour toute la journée afin d'éviter les échanges de cordes et de dégaines, covid oblige... La première cordée s'échauffe puis part rapidement dans des voies plus difficiles 6a, 6b+. Les deux autres restent à proximité sur du 5a, avec enchaînement en moulinette puis en tête pour Gaspard à chacune d'elles. Rapidement, la température monte et devient difficilement supportable en plein soleil. Nous nous arrêtons vers 12h30 pour redescendre à l'aire de pique-nique.

Là, une double surprise nous attend : tout d'abord, une agréable fraîcheur à l'ombre des majestueux platanes, mais aussi l'esplanade et les gorges sont totalement accessibles, l'inondation n'est qu'un lointain souvenir...

Après une bonne pause déjeuner, nous repartons sur le secteur Sanctuaire rapidement accessible et offrant une variété de niveaux permettant à tous de trouver des voies à son niveau. Petite reprise laborieuse post-déjeuner par du 5c, à l'ombre au pied des voies. Après cet échauffement, la cordée Elie-Noé se lance dans du 6a/6a+. Pas facile, car les voies sont patinées et les points sont parfois très éloignés, donnant un peu plus d'engagement à l'ascension... Mais rapidement, il est l'heure de rentrer. Une journée déjà bien chargé pour une reprise...