Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Samedi 21 Décembre, nous sommes 9 au départ de Jules Julien.

Nous récupérons Philippe S. à Carbonne et filons vers Piau-Engaly .

Après les présentations du matériel, nous nous dirigeons vers la passerelle enjambant le Badet.

Une grande avanlanche de fonte barre le passage et constitue un premier obstacle pour le groupe de débutants.

La gestion des skis dans ces grosses boules plus ou moins dures est difficile. Enfin, nous retrouvons une surface plus agréable.

La neige est molle et la trace facile à suivre. Tout va bien, les conversions s'enchaînent sans grande difficulté malgré le vent qui se renforce au fur et à mesure que nous nous élevons.

A 2200 m d'altitude, le vent couche certains d'entre nous à terre et Philippe siffle la fin de l'ascension.

Il est plus prudent de renoncer à la Hourquette de Chermentas.

Alors opération dépeautage.

Il faut apprendre à protéger son matériel des rafales et essayer d'effectuer les manipulations rapidement car maintenant il pleut.

Nous entamons une courte descente avant de rejoindre le télésiège où je tente de négocier une remontée.

Ce sera NON! Qu'à cela ne tienne, nous repeautons et gagnons la salle hors-sac pour manger. Il est 14 h.

45 mn plus tard, nous repartons faire quelques conversions sur une pente suffisamment raide avant de faire les recherches de DVA.

Là encore , il faut maîtriser son matériel car Elsa se rappelle à notre bon souvenir.

Quelque chose vient de s'envoler: c'est l'étui d'une sonde!

Il devient difficile de rester debout, mais malgré le temps qui se dégrade, chacun met un point d'honneur à rechercher et trouver les "victimes".

Est-ce le vent ou bien? En 10 minutes, tout le monde est dégagé, le montage et démontage des sondes et pelles est réalisé et enfin, je donne le feu vert pour rejoindre le parking. Il était temps car j'ai les doigts gourds!

Nous débriefons au Relais du Néouvielle et après l'intervention de Philippe, chacun s'interroge sur son niveau de ski alpin. 

Merci à Isabelle,Julien,Lucas,Muriel,Raphael,Samuel,Simon, Vincent et Philippe Soler pour son aide.

Bonnes fêtes à tous et à bientôt.