Avalanche à Piau le 6 décembre

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois - il y a 7 ans 9 mois #62 par bserraz
Témoignage assez instructif récupéré sur un forum "concurrent"... au sujet d'une avalanche survenues le 6 décembre à Piau

"je suis le français qui s'est fait coffrer en premier dans l'avalanche.

Exactement ce qui s'est passé et pour faire taire les rumeurs, j'ai passé la matinée dans les hors pistes accessibles pour voir l'état de la neige : fraiche et changeante sur tout le nord est et en train de s'humidifier sur tout ce qui est sud, mais aucune coulé.
Vers 12h je décide d'aller voir l'envers (pour info ça fait 15 ans que j'y ski donc je connais un peu...) tout en ayant vu le bulletin nivo et météo des jours précédents, sachant qu'il y avait eu du vent très fort venant d'ouest, je me dit que ça va être à l'herbe sur la crète et que si j'évite les congères donnant sur les couloirs et que je chope la pale du fond plus ouest sud ouest ça ira et au pire je fairait demi tour. A l'arrivée du télésiège 4 espagnols m'ont déjà fait la trace, je les rattrape et les doubles. Eux par contre ne sont jamais monté et me demande où passer, je leur demande si ils ont l'ARVA et me disent que oui, je leur dit que le hors piste est derrière la crête et qu'il faut faire gaffe au couloir et rester sur les rochers et éviter les congères assez énormes.
Mon erreur est en suite de ne pas monter au sommet et de vouloir traverser,je chausse sur le flanc du sommet et leur dit qu'on doit passer un par un, je reste sur les partis herbe rocher et a 10m avant d'arriver sur la crète je m'apperçoit qu'un est juste au dessus de moi mais sur la congère, je me dit qu'en fait ça tient et 2s après tout se fissure.
De suite je fait une roulade, me retrouve de dos, me bat pour me remettre droit, j'ai du mal a respirer mais j'arrive à me remettre droit, je tire droit, il y a un aérosol énorme, j'arrive à poser une énorme courbe sur le bord de l'avalanche et sors du couloir, je saute une barre et m'arrète sur un éperon, j'hallucine de ne pas avoir déchausser et garder mes batons alors que j'avais enlever les lannières, je reprends mes esprits et entends les espagnols qui étaient rester en haut crier, je comprends que celui derrière est descendu avec et je vois tout en bas du couloir un point noir.
Obligé de traverser tout les couloirs et falaises pour rejoindre l'itinaire normal, je fait péter plaques par plaques et mètre après mètre et 30mn après j'arrive sur lui, il est choqué, saigne, en état d'hypothermie léger, je le sort de la neige pour vérifier qu'il n'a pas d'hémoragie et l'isole de la neige avec une couverture de survie. J'essai ensuite de passer l'alerte, pas de couverture réseau, le seul numéro qui marche le 112, je tombe sur les pompiers en haute pyrénées, je leur signale l'avalanche à piau, on dirait qu'il me croit pas et me demande mon nom, trop tard ça coupe!
Je vérifie que les constantes de l'espagnol ne sont pas anormales et ne sachant pas si un autre a été pris dedans, j'éteint son ARVA et commence la recherche en Z en remontant en escalier. Aucun signal.
J'entends l'hélico arriver je redescends à sa hauteur et prépare l'attérissage de l'hélico en évitant que tout s'envole.
En même temps on voit les pisteurs (montés à pieds) commencer le recherche ARVA du haut de l'avalanche.
10mn après on est de retour à la station.
Dernière édition: il y a 7 ans 9 mois par bserraz.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Brig31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.264 secondes